General Electric est un groupe de plusieurs entreprises américaines, en liaison avec « Thomson-Houston Electric Company » et « Edison General Electric Company ». Groupe fondé en 1892 qui possède à présent 36 filiales dans 142 pays. Le territoire français comporte les activités suivantes : Power, Renewable Energy, Energy Connections, Healthcare, Oil & Gas, Aviation, Digital.

 
L’entreprise GE compte une vingtaine de sites industriels sur son territoire (en France).

 

Le groupe GE est présent en France métropolitaine depuis plus de 100 ans, il comporte les activités suivantes :

 
L’aviation dans laquelle il est le principal fournisseur de services et le premier producteur de moteurs d’avion dans le monde, aussi bien pour les appareils commerciaux que militaires.
Le numérique, où il se réinvente pour devenir le premier groupe mondial grâce à leur plateforme Predix et leurs solutions logicielles.
La connexion énergétique avec une vaste gamme d’équipements intégrés et de systèmes pour assurer une distribution sûre et fiable de l’énergie.
GE Healthcare qui offre des technologies et services aux patients, ce qui annonce une nouvelle ère pour les soins médicaux.
L’éclairage GE illumine le monde : après la découverte de Thomas Edison, le groupe offre toujours une gamme de produits novateurs pour les marchés (grand public, commercial et industriel), de la lampe standard aux solutions d’éclairage les plus spécialisées.

 
Le pétrole et le gaz : le groupe fournit des équipements, services et solutions innovantes.

 
L’énergie : GE met en œuvre des réponses d’avenir avec toujours la même exigence qui est de fabriquer des choses simples et accessibles à tous.
Puis les énergies renouvelables avec l’un des portefeuilles les plus vastes et les plus approfondis dans l’industrie avec des équipements éoliens et hydroélectriques.

 

Le groupe renforce sa place avec l’acquisition de nouvelles activités comme Énergie et Réseaux d’Alstom, ce qui donne au groupe GE une place de choix parmi les cinq pays au monde.

 
GE compte 16 000 collaborateurs en France dont 11 000 dans le secteur de l’énergie. GE a un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros ce qui le place au premier plan en tant qu’acteur économique.

 

Suite à l’alliance avec Alstom, GE a annoncé son plan :

 

Dans un premier temps la création d’un centre d’excellence pour les logiciels qui emploiera 250 personnes d’ici 2018. À partir de là, l’entreprise GE mise sur un projet plus important : bâtir la première « entreprise industrielle numérique » au monde. Ce ne sera pas le premier puisque GE en est à son second coup d’essai, qui emploie aujourd’hui plus de 1 200 ingénieurs logiciels.

 
Dans un second temps, création d’un Centre d’excellence de Services partagés, qui emploiera 200 personnes d’ici 2018. Ce centre gérera les services communs et les infrastructures de support pour toutes les entités de GE en France.

 
Puis, pour une question de développement, l’entreprise fera naître la prochaine génération de leaders de GE en France, dans le cadre des Programmes de Leadership qui aboutiront à 240 nouveaux postes d’ici 2018, contre 20 postes actuellement.

 
L’internalisation de la fabrication de composants et de pièces va alors créer 310 nouveaux postes. Les nouveaux profils concerneront des postes hautement qualifiés en technologie, ingénierie, exploitation et au sein des directions.

 

Ceci va permettre la création de 1 000 nouveaux emplois en France pour compenser les départs naturels (retraite, redéploiement, consolidation).