Les Français prêts à passer aux EnR domestiques

La transition énergétique fait son chemin dans les foyers français. Selon le baromètre Qualit’EnR, les ménages sont davantage sensibilisés à l’équipement de leur logement avec des solutions reposant sur des énergies renouvelables. Découvrez les tendances.


Les Français soutiennent le développement des énergies renouvelables et sont de plus en plus nombreux à souhaiter s’en équiper. C’est ce qu’il ressort de la 6e enquête annuelle menée par OpinionWay pour Qualit’EnR auprès de 1021 personnes. Malgré un contexte économique difficile et un coût de l’énergie fossile bas, les ménages souhaitent entreprendre leur propre transition énergétique. Ils seraient déjà 37 % à en disposer, proportion qui monte à 48 % chez les propriétaires. Et 26 % des foyers qui n’en disposent pas encore se déclarent prêts à franchir le pas (35 % chez les propriétaires). Les équipements les plus présents dans les maisons françaises sont les inserts bois (17 %), les poêles à bois (12 %) et les pompes à chaleur (12 %). Les installations solaires photovoltaïques (8 %) ou thermiques (8 %) affichent une bonne progression par rapport à 2015.

Les interrogés annoncent souhaiter à une écrasante majorité, l’encouragement de ces énergies renouvelables (96 %), dont le solaire thermique en priorité. Le prix conditionnera le choix de cette option énergétique pour 54 % des Français, et ce sont les difficultés administratives (39 %) qui constituent le frein principal. Mieux informés, les propriétaires ne sont plus que 21 % à tout ignorer des aides disponibles : ils sont 76 % à déclarer connaître le crédit d’impôt (CITE) et 65 % le prêt à taux zéro (PTZ). De même, 72 % des Français connaissent aujourd’hui le dispositif Reconnu garant de l’environnement (RGE) qui semble remporter de nombreux suffrages : 83 % des personnes interrogées feraient appel à un professionnel titulaire de ce signe de qualité pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique chez eux.

Outre le fait de réaliser des économies, les Français se déclarent prêts à consommer directement l’énergie électrique produite par des panneaux solaires installés en toiture (88 %) selon le mode de l’autoconsommation, tout en revendant l’excédent (77 %). Quant au budget estimé, il est de l’ordre de 5.000 € pour du photovoltaïque, 2.700 € pour du thermique et de moins de 2.300 € pour une pompe à chaleur. Pour l’association Qualit’EnR, c’est la tenue de la COP21 à Paris, au mois de décembre 2015, qui a ravivé l’intérêt des Français : ils sont 23 % à se déclarer plus sensibles aux enjeux environnementaux, principalement dans les tranches d’âges plus jeunes (moins de 35 ans). La transition écologique est donc bien enclenchée, y compris dans les ménages.

source : biactu Les Français prêts à passer aux EnR domestiques

Commenter