Détecteurs de fumée : la liste des appareils défectueux s’allonge

La DGCCRF titre à nouveau la sonnette d’alarme concernant les détecteurs autonomes de fumée (DAAF). De nouveaux cas d’appareils défectueux viennent en effet d’être détectés. Parallèlement au retrait des magasins, un rappel auprès des clients concernés est lancé.


La liste n’en finit plus de s’allonger. Encore une fois, les détecteurs autonomes de fumée (plus communément appelés DAAF), qui sont obligatoires dans tous les logements – maisons et appartements – depuis le 8 mars 2015 afin de prévenir les risques d’incendie, sont dans le collimateur de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et la Répression des fraudes (DGCCRF).
Cette dernière vient en effet à nouveau de détecter un nouveau cas – un ultime – d’appareils défectueux. Les caractéristiques du produit sont : Marque : NEXELEC/Référence : INSAFE/Numéro de lot : entre 17/03/15 05:00:00 et 17/03/15 13:00:00.
La détecteur présentant un « danger grave et immédiat » pour les utilisateurs, il leur est vivement recommandé de le rapporter dès que possible en magasin. « Un appareil déficient qui ne remplit pas son rôle de prévention ou d’alerte en cas d’incendie donne un faux sentiment de sécurité ne permettant pas aux habitants de maîtriser un départ de feu ou de quitter leur logement à temps », rappelle la DGCCRF qui, dans le même temps a exigé le retrait de la commercialisation.
En cas de doute, il est conseillé de se rapprocher de la Direction Départementale de la Protection des Populations ou de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations dont dépend votre domicile.

source : maison a part Détecteurs de fumée : la liste des appareils défectueux s’allonge

Commenter